Si le questionnement sur le 11-Septembre sert à quelque chose en tant que citoyen, c’est bien à s’interroger sur l’enchainement des événements qu’il a engendrés ou accélérés au niveau international depuis 10 ans, et à chercher des réponses au-delà des discours officiels et de l’unanimité médiatique. Cette dernière devient même suspecte lorsqu’il s’agit d’attentats terroristes, ou de conflits au Proche ou au Moyen-Orient. C’est dans cette logique de questionnement et non pour prendre parti sur telle ou telle version de cette tragédie que nous avons traduit pour vous l’article de Tony Cartalucci paru sur GlobalResearch.ca à propos du massacre survenu cette semaine dans la ville d’Houla en Syrie.

Propagande guerrière de l’OTAN : le gouvernement syrien accusé des atrocités commises par les escadrons de la mort financés par les USA

Le coup d’Houla en Syrie le prouve : les vieilles combines sont les meilleures

par Tony Cartalucci, pour GlobalResearch.ca, le 28 mai 2012

Traduction GV pour ReOpenNews

Alors que les informations nous arrivent en provenance d’Houla en Syrie, tout près de Homs et de la frontière avec le Liban, il est de plus en plus évident que le gouvernement syrien n’est pas responsable des tirs d’artillerie qui ont tué 32 enfants et leurs parents, comme le clament haut et fort les médias occidentaux et jusqu’à l’ONU elle-même. Tout semble indiquer au contraire que c’est l’oeuvred’escadrons de la mort opérant en combats rapprochés – ces escadrons étant accusés par les «activistes » anti-gouvernementaux d’être des « sbires du régime [d’Assad] » ou des « milices », et par le gouvernement syrien d’entre des terroristes d’al-Qaïda liés à des espions étrangers. […]

Suite de l’article : ReOpen911

Tagged with →  
Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *